FOURS À CHAUX DGM 🇧🇪

L’histoire de ce site situé dans la vallée mosane remonte aux XIIIe et XIVe siècles, lorsque la pierre mosane ou « pierre bleue », réputée d’une grande qualité, commence à être exploitée en carrière. Les blocs de pierre calcaire y étaient taillés à ciel ouvert mais aussi dans des galeries souterraines aujourd’hui fermées au public.

Les fours à chaux furent quant à eux construits à partir de 1872. Pendant près d’un siècle, cette imposante construction accolée à la montagne a connu de nombreux remaniements parmi lesquels l’ajout successif de nouveaux fours (finalement au nombre de huit, disposés sur une longueur de 68 mètres) et l’évolution de nouvelles technologies et procédés.

Ces fours fonctionnaient à feu continu, alimentés 24h sur 24. Des couches de combustibles (auparavant du charbon, puis du coke) et de pierres à chaux (calcaires) étaient empilées successivement depuis le haut des fours, puis brûlées par un procédé de calcination. La chaux ainsi produite après refroidissement était récupérée par le bas et acheminée, prête à l’usage dans les mortiers pour la construction.

Fermés depuis 1971, ces fours sont aujourd’hui à l’abandon dans un site étonnement peu sécurisé (malgré des risques de chute importants). Une partie de la falaise et des anciennes carrières est encore employée par un club d’escalade de la région.

ℹ️  Etat actuel: abandon

Etat général
Intérêt
Danger
Accessibilité
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur tumblr
Partager sur pinterest
Partager sur pocket

Laisser un commentaire

fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais