TERRES ROUGES πŸ‡±πŸ‡Ί

Tirant leur nom de la couleur du minerai de fer, les « Terres RougesΒ Β» Γ©taient l’une des rΓ©gions les plus riches en matiΓ¨re de production de fer en Europe et comptait plusieurs sites sidΓ©rurgiques parmi lesquels cette usine.

Construite en 1870, l’originale usine « Brasseur-SchmelzΒ Β» fut rΓ©cupΓ©rΓ©e par diffΓ©rentes entreprises avant de finir entre les mains de la SociΓ©tΓ© MΓ©tallurgique des Terres Rouges (SMTR) en 1919 puis de l’ARBED. TrΓ¨s prolifique pendant le XXe siΓ¨cle, l’usine de « Terres RougesΒ Β» finit par Γ©teindre ses fourneaux en 1997.

Ceux-ci dΓ©molis peu aprΓ¨s, il ne reste aujourd’hui que quelques bΓ’timents Γ  l’abandon parmi lesquels le hall des chargements (comprenant les trΓ©mies et silos de minerai de fer), les ateliers et, un peu plus loin, l’ancienne centrale.

ℹ️  Etat actuel: abandonnΓ©

Etat gΓ©nΓ©ral
IntΓ©rΓͺt
Danger
AccessibilitΓ©

Β© Photos by Urbex Vision

2 thoughts on “TERRES ROUGES πŸ‡±πŸ‡Ί

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiΓ©e.