> EN

The « Terres Rouges » (« Red Soil » in english) get their names from the color of the iron ore. They were one the richest regions for iron production in Europe and counted several steel-making sites among which this factory.

Built in 1870, the original « Brasseur-Schmelz » factory was taken by the Société Métallurgique des Terres Rouges (SMTR) in 1919, followed by the ARBED. Very prolific during the 20th century, the « Terres Rouges » factory eventually switched off its furnaces in 1997.

Today, the only buildings that remains are the hall of loads (with the hoppers and silos for iron ore), workshops and, a little farther, the former power plant.

> FR

Tirant leur nom de la couleur du minerai de fer, les « Terres Rouges » étaient l’une des régions les plus riches en matière de production de fer en Europe et comptait plusieurs sites sidérurgiques parmi lesquels cette usine.

Construite en 1870, l’originale usine « Brasseur-Schmelz » fut récupérée par différentes entreprises avant de finir entre les mains de la Société Métallurgique des Terres Rouges (SMTR) en 1919 puis de l’ARBED. Très prolifique pendant le XXe siècle, l’usine de « Terres Rouges » finit par éteindre ses fourneaux en 1997.

Ceux-ci démolis peu après, il ne reste aujourd’hui que quelques bâtiments à l’abandon parmi lesquels le hall des chargements (comprenant les trémies et silos de minerai de fer), les ateliers et, un peu plus loin, l’ancienne centrale.

〉 SEE ALSO CENTRALE TR [LUX]

2 thoughts on “TERRES ROUGES 🇱🇺”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :