> EN

The Eurofonderie was once part of the Melotte company, which has been a big Belgian manufacturer of agricultural equipment until 1976. Then, the building was directly converted into an automotive equipment manufacturer and the company survived until the early 90’s. The site was closed in October 1994 and 225 workers were dismissed .

It is today only a matter of time before this foundry totally disappears from the Gembloux landscape. The demolition process will soon be over. For 5 years, I’ve had the opportunity to visit and re-visit this gigantic building on several occasions. The Eurofonderie is the first urbex spot I discovered (at a time when I didn’t even know what « urbex » was) and also one of my favorite spots I liked to explore.

It is therefore with nostalgia that I share with you these last photos of this site today. A first part is from February 2016 and the second part from a more recent visit (still in 2016), when the deconstruction process was already well under way.

These 2 explorations also allowed me to renew my techniques of shooting. After photographing this site with a simple FujiFilm camera then a Canon EOS 70D, it was then the opportunity for me to re-capture this building with new methods (wide angle, HDR, heavier post-production) that I developed over time and still continue to develop today.

For the curious among you, don’t hesitate to (re)discover my old pictures of this site HERE.

> FR

L’Eurofonderie faisait autrefois partie de l’entreprise Mélotte, gros fabriquant belge de matériel agricole jusqu’en 1976. Après, le bâtiment s’est directement reconverti en constructeur de matériau automobile et l’entreprise a tenu bon jusqu’au début des années 90. La fermeture en octobre 1994 s’est accompagnée du licenciement de près de 225 travailleurs.

Aujourd’hui, ce n’est plus qu’une question de temps avant que cette fonderie disparaisse définitivement du paysage gembloutois, avec une démolition pratiquement achevée. Pendant 5 ans, j’ai eu l’occasion de visiter et de re-visiter à de nombreuses reprises ce bâtiment gigantesque, lequel est par ailleurs le premier spot urbex que j’ai découvert (à une époque où j’ignorais encore ce qu’était « l’urbex ») et également mon premier coup de coeur en la matière.

C’est donc avec nostalgie que je partage aujourd’hui avec vous ces photos de ce site dont je garde d’excellents souvenirs. La première partie date de février 2016 et la seconde d’une visite plus récente (toujours en 2016), quand les travaux de déconstruction étaient déjà bien entamés.

Ces 2 visites m’ont également permises de renouveler mes techniques de prise de vue. Après avoir photographié ce site avec un simple appareil FujiFilm puis un Canon EOS 70D, c’était désormais l’occasion de re-capturer ce bâtiment avec de nouvelles méthodes (grand angle, HDR, post-production plus lourde) que j’ai développées au fil du temps et que je continue de creuser encore aujourd’hui.

Pour les curieux d’entre vous, n’hésitez pas à (re)découvrir mes anciennes photos de ce site en cliquant ICI.


RAPID LINKS / SCROLL DOWN TO:
FEBRUARY 2016
JUNE 2016
OLDER EXPLORATIONS

February 2016
June 2016
JULY 2018

One thought on “EUROFONDERIE** 🇧🇪”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :