> EN

Founded in 1906, the Coking Plant of Anderlues was specialized in the production of coke for industrial use. Coke was obtained by distillation of coal in furnaces and it was then used to feed the blast furnaces in the steel manufacturing process.

Closed and abandoned since 2002, the site has since undergone many losses and damages, not including an important pollution. While some buildings have now been demolished, there are however still some important parts of the former coking plant.

Among them, the former coal tower, next to the imposing « battery » of 38 furnaces, where the coke was produced. Besides them, we still can see the administrative buildings, the power station with its cooling tower, and buildings for the by-products, which were obtained by recovering the tar and coal gas. There are also a gasometer north side, the coal tip east side and a settling basin south side.

> FR

Fondées en 1906, les Cokeries d’Anderlues étaient spécialisées dans la fabrication de coke à usage industriel. Le coke était obtenu par distillation de la houille dans des fours et, grâce à ses propriétés combustibles supérieures au charbon, il servait par après à alimenter les hauts-fourneaux dans le processus de fabrication de l’acier.

Fermé et laissé à l’abandon depuis 2002, le site a depuis lors subi de nombreuses pertes et dégradations, sans compter la pollution qui y règne. Si certains bâtiments (comme l’ancien lavoir à charbon) ont aujourd’hui été démolis, on retrouve encore toutefois certaines parties importantes de cette ancienne cokerie.

Parmi celles-ci, l’ancienne tour à charbon suivie de près par l’imposante « batterie » de 38 fours, où était produit le coke. A côté d’eux, on découvre également les bâtiments administratifs, la centrale électrique avec sa tour de refroidissement, ainsi que les bâtiments des sous-produits, lesquels étaient obtenus par récupération du goudron et du gaz de houille. Et en périphérie, on retrouve un gazomètre côté nord, le terril à l’est et un bassin de décantation côté sud.


RAPID LINKS / SCROLL DOWN TO:
Settling bassin | Bassin de décantation
Coal tower | Tour à charbon
The « battery » | La « batterie »
Power station | Centrale
Cooling tower & coal tip | Tour de refroidissement & terril
Basements | Sous-sols
Administrative building | Bâtiment administratif
By-products | Sous-produits
Gasometer | Gazomètre

Start of the visit at the settling bassin / Début de la visite par le bassin de décantation:

COKERIES D'ANDERLUES [BE]

A beautiful view of the place with the settling bassin in the foreground. We can see the administrative buildings and the power station on the back left, as well as a chimney and the coal tower on the back right.

Une belle (et classique) vue du site avec le bassin de décantation à l’avant plan. À l’arrière-plan, on peut observer le bâtiment administratif et la centrale au fond à gauche, ainsi qu’une cheminée et la tour à charbon au fond à droite.

The coal tower / La tour à charbon:

Behind the coal tower, we can see the heart of this coking plant: the impressive « battery » of 38 furnaces, where coke was produced by distillation of the coal. Sadly, this battery is today in a bad shape and covered by the vegetation:

Derrière la tour à charbon, nous pouvons observer le coeur de cette cokerie, à savoir l’impressionnante batterie comprenant 38 fourneaux, dans lesquels la houille était distillée pour obtenir le coke. Malheureusement, celle-ci est aujourd’hui dans un bien triste état et recouverte par la végétation:

The battery, captured from the other side / La batterie, capturée depuis l’autre côté:

Next destinations: the power station and administrative building.

Prochaines destinations: la centrale et les bureaux.

The power station: all the machineries are gone. / La centrale: il ne reste plus aucune machinerie à l’intérieur.

The cooling tower, right next to the power station:

La tour de refroidissement, juste à côté de la centrale:

View of the coal tip of Anderlues near the site:

Vue sur le terril d’Anderlues à côté du site:

COKERIES D'ANDERLUES [BE]

Going down… Visit of the dark basement of the power plant. There is still some old and rusty machinery, as well as a strange purple liquid. We also can smell the pollution down there.

Descente aux sombres sous-sols de la centrale. On y trouve encore quelques vieilles machineries rouillées, ainsi qu’un étrange liquide pourpre. L’odeur de la pollution est par ailleurs bien présente ici.

Next destination: the administrative building. Everything seems empty from outside.

Prochaine destination: le bâtiment administratif. Tout semble vide depuis l’extérieur.

A partially illegible panel at the rear of the administrative building says this:

« WORK ACCIDENT: WE WORKED 36 DAYS WITHOUT ACCIDENT. THE RECORD TO BEAT IS OF 89 DAYS. ACCIDENTS ARE NOT A FATALITY. »

L’inscription, à moitié effacée, au dos du bâtiment administratif indique ceci:

« ACCIDENTS DE TRAVAIL: NOUS AVONS TRAVAILLÉ 36 JOURS SANS ACCIDENT. LE RECORD À BATTRE EST DE 89 JOURS. LES ACCIDENTS NE SONT PAS UNE FATALITÉ. »

Behind the power station, there are some rests of the buildings for the by-products. Most of it is gone today.

Derrière la centrale, on retrouve les traces de quelques bâtiments dédiés aux sous-produits. La plupart a disparu aujourd’hui.

The gasometer / le gazomètre

End of the visit, with some general views of the site / Fin de la visite, avec quelques vues générales du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :