INSTITUT HENRI JASPAR πŸ‡§πŸ‡ͺ

L’ancien institut Henri Jaspar est constituΓ© d’un ensemble de bΓ’timents construits et rΓ©-amΓ©nagΓ©s en plusieurs phases entre 1920 et 1947. Son histoire dΓ©bute en 1919 avec la dΓ©cision de mettre en place un abri pour enfants de classes sociales infΓ©rieures dans la pΓ©riphΓ©rie de Bruxelles, une initiative portΓ©e par l’Oeuvre nationale de l’enfance et bΓ©nΓ©ficiant d’une donation royale. L’institut est nommΓ© en 1937 d’aprΓ¨s Henri Jaspar, un politicien du parti catholique belge.

La premiΓ¨re infrastructure du site remonte Γ  1920, mais elle fut rapidement dΓ©truite et remplacΓ©e en 1929 par le bΓ’timent central que nous voyons sur l’image d’en-tΓͺte. Des annexes sont Γ©galement rajoutΓ©es entre 1936 et 1938, puis dΓ©truites et remplacΓ©es par de nouvelles en 1947, lesquelles donnent au complexe son actuel dispositif en forme de « UΒ Β». Ces changements sont essentiellement apportΓ©s par l’architecte Maurie Haeck, qui rΓ©-invente le design et amΓ¨ne une touche moderne Γ  la structure du site.

L’institut stoppe d’accueillir et de loger des enfants en 1986, mais une petite partie est encore employΓ©e par l’association Kind & Gezin jusqu’en 2005. L’institut est depuis lors laissΓ© Γ  l’abandon et nΓ©gligΓ©, théÒtre dΓ©jΓ  de plusieurs incendies. Il Γ©tait question de rΓ©habiliter les bΓ’timents en une sΓ©niorie avec des rΓ©sidences de standing, tout en maintenant leur structure classΓ©e patrimoine culturel, ce qui semble se prΓ©ciser avec les travaux actuellement en cours. Le site vulpia.be indique dΓ©sormais une reconversion en 30 rΓ©sidences-services de standing ainsi que des infrastructures diverses et annexes.

Quoiqu’il en soit, il ne reste Γ  ce jour plus grand chose Γ  voir du site, d’autant plus qu’il est actuellement en travaux. Lors de ma visite, les bΓ’timents Γ©taient dΓ©jΓ  en grande partie dΓ©pouillΓ©s de leur mobilier, portes, fenΓͺtres etc., le toit Γ©tait parti en fumΓ©e suite aux incendies. Seuls tΓ©moins du passΓ©, la structure du bΓ’timent ainsi que de larges piΓ¨ces vides dont on ne peut que deviner la fonction: salle Γ  manger, bureaux, cuisines, dortoirs (prΓ©vus pour une trentaine de lits), salles de relaxations, aire de jeu, menuiserie, gardiennage, sanitaires, terrasses…

Tout en contemplant les vestiges rendus muets de l’Institut Henri Jaspar, je m’imaginais la vie qui pouvait se dΓ©filer autrefois parmi ces couloirs, piΓ¨ces ainsi que dans la cour intΓ©rieur de l’établissement, tout en tendant l’oreille en quΓͺte de bruits… Les seuls bruits que j’entendit furent ceux d’une bande de jeunes de quartier qui passaient par lΓ , trΓ¨s enthousiastes – tout comme moi – d’explorer ce lieu par une belle aprΓ¨s-midi ensoleillΓ©e.

ℹ️  Etat actuel: reconversion

General condition
Interest
Danger
Accessibility

Β© Photos by Urbex Vision

Leave a Reply

Your email address will not be published.